Bye bye 2013 !

13122013_Image_Noel_2013Chers AMAPiens,

L’année 2013 est sur le point de s’achever, la rigueur est présente par les températures négatives de ces derniers jours, peut être annonciatrices d’un hiver rigoureux, mais elle s’exerce également sur notre quotidien.

Passons sur le contexte économique, nos producteurs ont malgré tout réussi à tirer leur épingle du jeu, mais ils ont aussi eu leur lot de problèmes liés essentiellement à la météo peu clémente en début d’année et Dame Nature qui n’est pas prête de se laisser domestiquer, mais force est de reconnaitre que leur moral d’acier et leur optimisme semblent inébranlables !

Tant mieux pour nous, AMAPiens, qui avons fait le choix d’une alimentation saine et de soutenir une agriculture raisonnée ! Lire la suite

Bière de Noël et surprise…

Bonjour à toutes et à tous,

Noël approche, et bien évidemment dans le domaine du brassage de la bière, on pense tout de suite aux cuvées spéciales qui accompagnent cette période de festivités !

Logo vintage brasserie artisanale BouchemaineSachez que, pour la petite histoire, à l’origine, cette fameuse « bière de saison » correspondait à la fin des récoltes et avait pour but de vendre les stocks dans les brasseries du Nord de l’Europe.
Les dernières réserves de houblon et d’orge étaient ainsi utilisées pour confectionner cette « bière d’octobre« , mais sa consommation était destinée pour la fin de l’année !
Les contraintes de l’époque (conservation et transport) ont bien évidemment disparu, mais la tradition a perduré pour le plus grand plaisir des amateurs de bonnes bières !

Les industriels rivalisent de nouveautés afin de s’imposer vis à vis de la concurrence mais aussi pour lutter contre la lente érosion des ventes (-30%) depuis un peu plus de 30 ans.
Les Français sont d’ailleurs considérés comme de « petits » buveurs de bières avec un modeste 30 litres par an, loin derrière nos amis d’outre Rhin qui pendant ce temps consomment plus de 100 litres par an et même… 135 pour nos amis tchèques !

Les bières dites de spécialité, plus aromatisées et plus chères sont donc devenues l’un des chevaux de bataille des brasseurs aux côtés des bières dites de soif. Lire la suite