Voulez-vous WWOOfer ?

Bonjour à toutes et à tous,

Voulez-vous woofer ?
Non, mais il n’est pas bien notre webmaster en ce début d’année !
Nous ne sommes pas des toutous, non mais, et en plus il s’est endormi sur son clavier en doublant les W !
WWOOFing

Mais non chers lectrices et chers lecteurs !

Hormis les incollables du bio, il y a peu de chances que vous sachiez ce qu’est le « WWOOFing », personnellement je ne l’ai découvert qu’il y a peu rassurez-vous !

Encore un mouvement anglo-saxon comme vous l’aurez deviné, et celui-ci est apparu dans  les années 1970 !

Souvenez vous, les hippies, les robes à fleurs, les boules à facettes, ABBA, Mike Brant, les regrettés David BOWIE et Michel Delpech, l’art Déco avec ses matériaux plastiques et ses couleurs acidulées, Andy Warhol, le peace and love, la guerre du Vietnam etc…

Au sein de cette culture basée sur l’amour, la liberté, la libre expression, l’exubérance, un mouvement parmi tant d’autres a vu le jour, le WWOOFing !

Il émane d’une citadine anglaise, Sue COPPARD, secrétaire de son état, qui avait la nostalgie des fermes qu’elle avait l’habitude de visiter dans son enfance.

Sue COPPARD en 1971 et aujourd'hui

Sue COPPARD en 1971 et aujourd’hui

Souhaitant s’évader dans la nature afin de quitter la vie étouffante de la ville, elle tente une première expérience.

Après quelques recherches, elle organise une visite avec 3 autres londoniens dans une ferme bio dans l’est du Sussex (sud de l’Angleterre).

Le deal conclu avec le fermier est le suivant : en échange de leur aide pour les travaux de la ferme, ce dernier les héberge et les nourrit !

Le fermer, dubitatif, ne s’attendait pas à grand chose de la part de ces citadins, mais contre toute attente, l’expérience s’est tellement bien passée que les week-ends se sont multipliés sur une base d’un tous les 3ème week-end du mois !

La nouvelle fit rapidement boule de neige et la « Sue Coppard’s Land Army » telle qu’elle a été  surnommée, ainsi que d’autres fermes écologiques, se sont rencontrés.

Ce mouvement a été baptisé de l’acronyme anglais W.W.O.O.F : World Wide Opportunities on Organic Farms, soit en bon français : Opportunités Mondiales dans des Fermes Biologiques.

Les principaux buts du WWOOFing sont :

Permettre à chacun d’apprendre les techniques de l’agriculture biologique
• Offrir aux citadins une expérience de vie et de fonctionnement des fermes
• Expérimenter d’autres modes de vie sains, alternatifs
• Avoir plus d’informations, comprendre le mouvement biologique et participer à son  développement
• Donner confiance pour se diriger vers un mode de vie auto-suffisant
• Visiter la région où vous êtes et vous intégrer à la vie locale
• Faire connaissance avec des personnes désireuses de partager leurs savoirs et leur quotidien.

Comment cela marche t’il aujourd’hui ?

Les hôtes (les fermiers donc), accueillent les WWOOFers chez eux en les faisant participer à la vie de famille, aux repas, aux activités (les champs, les vergers, les animaux, etc.), ils leurs enseignent des techniques, partagent leur savoir, c’est une relation gagnant / gagnant.

Bien évidemment, il n’y a aucune obligation de prendre part à toutes les activités, si vous avez un handicap physique mais que vous souhaitez ardemment participer, cela se fera dans la mesure du possible, tout cela est à discuter avant de se rendre dans la ferme.

Champ_wwoofing

De même, la notion d’argent est totalement bannie et va à l’encontre des fondements de ce mouvement dont le but principal est l’enrichissement  par les rapports humains au travers de l’écologie, de même que la relation hiérarchique qui fausse toujours celle que l’on doit déjà subir au quotidien dans notre travail pour la plupart d’entre nous…

Le mouvement a égrainé dans le monde entier, et aujourd’hui on ne compte pas moins de 100 000 WWOOFers et 15 000 hôtes au travers de 150 pays !

En France, l’association WWOOF recense environ 1 145 hôtes, répartis un peu partout dans le pays.

Les activités répondent à tous les types d’attente, cela va du jardinage, au maraîchage, la production de fromage, l’élevage de bétail, ainsi que l’écoconstruction !

Les attentes sont tout aussi diverses, apprendre des techniques, découvrir le pays pour un résident ou un étranger, apprendre la langue, la culture, etc.

Le WWOOFER c’est le passage à l’acte et une philosophie qui va au delà de la simple découverte passive du monde bio.

Si vous souhaitez en savoir un peu plus, si vous êtes intéressé par le concept, vous pourrez utilement surfer sur ces sites pour commencer :

Bonne lecture, WWOOF !!

Le webmaster.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *